GEOMETRES-EXPERTS CELLULE 3D

Conscient de l’évolution rapide des méthodes de mesure et plus particulièrement de digitalisation du bâti, PREMIER PLAN s'est tourné vers l’acquisition de données à grande échelle dès le début des années 2010, par l’acquisition de scanners statiques 3D dans un premier temps (lasergrammétrie), et par l’acquisition de drones équipés d’appareil photo numérique plein format dans un second temps.

[ CELLULE 3D ]

Cette solide expérience nous permet aujourd’hui de proposer un véritable savoir-faire sur l’acquisition et la restitution de données 3D.

Cette méthodologie présentent de nombreux avantages, parmi lesquels :

  • Une qualité accrue au niveau de la définition, de la précision des mesures effectuées.
  • Une exhaustivité des données permettant l’analyse ultérieure des données acquises (par exemple, l’établissement d’une nouvelle coupe à partir du nuage de points, sans nécessité d’un relevé complémentaire).
  • Un gain de temps puisque la durée d’acquisition sur le terrain est réduite, rendant possible une intervention en site occupé.
  • Une plus grande sécurité et flexibilité lors des interventions (lieux encombrés, circulation automobile dense, site en fonctionnement, etc.).

 

Nous contacter

Nos missions

Établissement de plans « traditionnels » de grande qualité (plans de niveaux et de toitures, coupes ou sections, façades, héberges).

Ces plans sont la matière première de l’architecte ou du maître d’œuvre en charge des études de projets. De l’exactitude et de l’exhaustivité des données ainsi produites dépend le bon déroulé des études et travaux.

Ces plans sont établis à partir de nuages de points issus d’une acquisition par lasergrammétrie statiques ou dynamiques (scanners 3D), ou/et d’une acquisition par photogrammétrie (assemblage de photographie de haute qualité issues de prises de vue par drone). Les données ainsi recueillies permettent également d’établir une maquette numérique BIM ou encore une maquette numérique réaliste MESH (maillage 3D fin).

Etablissement de plans d’immeubles ou d’ouvrages à fortes valeurs patrimoniales (édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques, édifices religieux ou bâtiments emblématiques). Des détails spécifiques peuvent, en fonction des besoins, être retranscrits sous forme de plans de calepinage, de charpente, de toiture, d’héberges…

Travaillant de façon régulière avec les architectes du Patrimoine, nous avons su développer un véritable savoir-faire sur ce type de relevé requérant connaissance des codes architecturaux et une grande finesse dans leur représentation.

 

Établissement de maquettes numériques pour la constitution de modèles BIM (Building Information Modeling) ou CIM (City Information Modeling).

Les maquettes BIM ou CIM sont des maquettes destinées, non pas à assurer un rendu réaliste de l’immeuble ou du quartier, mais à fournir un support en trois dimensions à un recueil d’information utiles à sa gestion et son entretien. Ces maquettes ont donc vocation à être régulièrement mises à jour pour en garantir sa pertinence.

Établissement de modèles numériques (MESH).

Les maquettes de type MESH sont des modèles numériques réalistes de l’immeuble ou de l’objet considéré. Ces maquettes ont pour vocation sa représentation fine et exhaustive.

Réalisation d’auscultation d’ouvrages en trois dimensions.

L’exhaustivité et la fiabilité des données acquises par lasergrammétrie permettent la mise en évidence de défaut de planéité, de fruit d’ouvrages ou de tout autre désordre d’un bâtiment ou d’un ouvrage. Complémentaire à un suivi géométrique « classique » (par mesures d’angles et/ou de distances), cette méthode permet une représentation plus intuitive des désordres constatés (dégradé de couleur mettant en évidence le fruit d’un mur par exemple).

Relevés à grande échelle par méthode photogrammétrique (relevés de campings, de carrières, suivi de trait de côte…)